Actualités

visuel-site-actu

Oenofolie n°9 : L’ivresse, tout un art

L’ivresse. Un mot à appréhender dans son sens premier, poétique et exaltant. C’est l’essence même de sa signification qui a rapproché ces deux grands personnages que sont Emilie Gervoson, fille des propriétaires du château, et l’artiste calligraphe Lassaâd Metoui pour cette enivrante collaboration, le mardi 3 novembre 2015 à Paris.

Voyage au bout de l’ivresse

Les amateurs de vin et d’Art présents lors de cette 9e édition ont eu la chance d’assister à des créations live de Lassaâd Metoui, considéré comme l’un des calligraphes les plus talentueux de sa génération. Les performances furent menées par les notes de dégustation des grands vins de Pessac-Léognan du Château Larrivet Haut-Brion, commentés par Bruno Lemoine, Directeur Général et expert des vins de la propriété. L’Oenofolie présentait également les coffrets de fin d’année du Château Larrivet Haut-Brion, habillés des élégants tracés de l’artiste et abritant les vins du château : « JOUISSANCE », « IVRESSE », « DÉLICATESSE » et « PLAISIR ».

Quand l’ivresse devient art

Les Château Larrivet Haut-Brion blanc et rouge 2010 furent servis aux invités, commentés par Bruno Lemoine, vinificateur du Château Larrivet Haut-Brion. A l’écoute des explications de l’expert, lors de la première dégustation, un mot résonne dans l’univers de l’artiste : « élégant ». L’élégance ressort pour lui comme une évidence… Tel un écho à la finesse et au raffinement du vin.

Ainsi, dans un silence quasi religieux, Lassaâd porte ses pinceaux à la peinture et s’apprête à effectuer sa première transcription calligraphique. A la surprise générale, et dans une improvisation absolue, l’artiste décide de créer, d’innover, et verse quelques gouttes du vin dans sa peinture. Un résultat sans appel qui donna naissance à une œuvre unique en son genre. « Lassaâd vient de créer la première oenographie » exprime Alain Rey, auteur et linguiste de renom, présent ce soir-là.

Le deuxième vin fut savouré dans cette même atmosphère de méditation, propre à la calligraphie. L’artiste se plonge dans un recueillement spirituel afin de trouver l’inspiration, et c’est le mot « volupté » qui s’attache à l’artiste et prend ainsi forme en calligraphie. « La création de Lassaâd me parait monocépage » fut la conclusion d’Alain Rey pour cette dégustation calligraphique. Une rencontre, un événement, qui aura permis l’ivresse des sens… Mais également celle des mots.

Suite à cette performance, les invités ont eu la chance de participer à une séance de dédicace en avant-première pour la sortie, le 5 novembre 2015, de ouvrage Alain Rey, en collaboration avec Lassaâd Metoui, intitulé Pourvu qu’on ait l’ivresse, grande ivresse artistique de l’Orient à l’Occident. Une nouvelle occasion pour les invités conviés à l’Oenofolie N°9 de conjuguer, l’espace d’une rencontre, exception-délectation-exploration.

Le 10 novembre 2015
Crédits photos : © Jean-Paul Loyer



Partagez cet article sur :

facebook-rougetwitter-rouge

 

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.
À consommer avec modération.

© 2013 Larrivet Haut-Brion
Mentions légales

Contact

Château Larrivet Haut-Brion

84, avenue de Cadaujac

33850 Léognan

contact@larrivethautbrion.fr

Suivez-nous !

Site par Atelier Julia Bernard & kingcom

(Développement par Samuel Grenier)